A la Une

Dualité humaine. Duplicité politique

Il y a quelques années j’ai engagé la rédaction du récit de mes 30 années, 1984-2015, de présence et d’action bénévoles, au cœur même de l’État dans la Justice, l’Économie et la Santé.

Si j’ajoute trois années, non bénévoles, pour gérer la partie liquidative du plan de sauvetage du Crédit Lyonnais, l’expérience acquise mérite d’être publiée (en 2021) pour mieux comprendre ce que fut cet ancien monde destiné à se voir remplacé par le nouveau au cours des années 2020.

Le Droit Européen et son homologue français

Cette dualité entre le Droit Européen et son homologue français est reconnue par les juristes. Elle a été longtemps déniée, ou négligée, par les politiques, face à l’opinion des Français. Elle apparait, au grand jour. C’est un moment de vérité pour les peuples fondateurs de la communauté Européenne, la France plus que tout autre.

La situation des 27 pays qui y adhèrent, révèle des divergences profondes, sur la notion d’État de droit, qui risquent de bloquer le mécanisme de solidarité destiné à relever chaque nation du coût des conséquences financières de la pandémie de 2020.

En traitant récemment la question de la loi que le citoyen français entendait faire chez lui, j’ai voulu alerter sur l’urgence de voir reconnaitre, au-delà des seuls juristes, le fait politique de la soumission de chaque pays aux règles de droit des institutions européennes, comme je l’avais fait il y a 20 ans.

Réfractaire aux conséquences juridiques et judiciaires de leur adhésion à la communauté, les Anglais ont choisi de la quitter. Les Français peuvent-ils en faire autant. La réponse est NON.

Il est temps que nos dirigeants disent la vérité, exigée depuis le vote favorable au traité de Maastricht. En abandonnant leur Franc pour l’Euro les Français sont devenus Franco-Européens.

Le temps de la Communauté Européenne

Ce sera celui des années 2020. Après quoi, il ne sera plus aussi évident que la création de ces grands ensembles à vocation économiques prétendent à leur intégration politique par la monnaie, puis par le Droit. Ce sera aux rapports de forces de décider, le moment venu.

D’ici là, les Français auront un besoin vital de la solidarité et de la puissance créatrices de la communauté.

En raison de leur passé

Ils ont signé tous les traités qui ont organisé leur dépendance. S’en retirer, demanderait des années d’efforts considérables ajoutés aux conséquences de la Pandémie de 2020. Restons lucides !.

En raison de leur présent

Il suffit de regarder en face la réalité par laquelle les Français, maltraités physiquement et moralement par la Covid 19, pourront en sortir par la vaccination pour laquelle l’Europe a la maitrise de l’achat et de la distribution de ces vaccins.

Pour assurer leur proche avenir

Les Français vont avoir besoin des années 2020, pour se sortir du marasme que tout le monde déplore, pour panser les plaies médicale et sociale de la Covid19, pour renouveler leur offre politique.

Ces 10 années à venir excluent l’entretien de chicanes intra européennes dans un monde de plus en plus turbulent, et une défiance nationale qui a dépassé la ligne de flottaison du bateau France.

Ce langage devrait être entendu par les dirigeants et leurs mouvements politiques, pour éviter aux citoyens de retrouver dans le monde à venir, les duplicités et les mensonges du précédent. Est-ce possible, OUI, probable, NON.

Le Citoyen recto-verso

Ces deux concepts, dualité humaine et de duplicité politique sont indissociables. Mais, pour comprendre quels effets ils produisent sur la société française, il est préférable d’écouter le philosophe, voire le psychologue plutôt que le politologue.

La duplicité politique se développe chez les êtres humains, attirés par l’exercice du pouvoir et naturellement animés par leur propre dualité. Aucun des quatre Présidents de « l’Ancien monde » n’y a échappé. J’y reviendrais.

Ce couple dualité /duplicité a subi une modification génétique irréversible, il y a une quarantaine d’années, lorsque chaque individu a été doté des instruments de communication qui ont transformé la vie en société.

Ce fut d’abord le « personal computer », le fameux PC du milieu des années 1980, puis le réseau mondial Internet mi 1990, puis le Smartphone mi 2000, grâce auquel la voix, l’image, et la mémoire ont été mélangées au sein des mêmes « canaux ».

Il ne manquait que la bibliothèque mondiale issue des banques de données, associée à celle, instantanée et tout aussi mondial, des Réseaux sociaux pour que la mutation génétique de la dualité et de la duplicité soit réalisée. C’est un fait historique.

Dorénavant, chaque être humain pourra être l’auteur de ses histoires, en être le metteur en scène, le réalisateur, l’interprète tout en créant l’image de sa personne et de ses actes, afin d’en être le spectateur. C’est l’Homme, la Femme recto-verso.

Un procès de Cour d’assise s’est inscrit dans ce processus, pour démontrer, de manière spectaculaire, la réalité de cette transformation de la vie quotidienne par l’image que chacun peut donner de lui-même. Heureusement, la Justice ne s’est pas laissé abuser. Sa décision a su dire le droit à l’apaisement en évitant l’image de la vengeance.

Ensuite, le même jour que celui du prononcé du verdict, sans qu’il n’y ait aucun lien autre que l’étude de dualité humaine, le philosophe Roger Pol Droit a publié une chronique passionnante sur la duplicité des comportements dans l’Art des arts qu’est la politique.

Faisant référence à l’humanisme de son collègue Paul Ricoeur, Roger Pol Droit rappelle le lien de quasi filiation du professeur avec son jeune élève de 20 ans, Emmanuel Macron, pour l’élaboration de l’ouvrage « Mémoire, Histoire, Oubli »

En même temps, ce jeune élève brillant, travaillait sur un mémoire consacré au réalisme de Machiavel, versus l’humanisme de son maître Ricoeur.

Ces réflexions expliquent, à mes yeux, pourquoi la duplicité reste attachée à la démarche politique qui conduit vers le pouvoir ou vers sa conservation. La situation politique actuelle des deux puissances qui s’affrontèrent de la guerre froide le confirme.

C’est pourquoi, dans le monde demain comme dans celui d’hier, la duplicité politique restera la règle entre le Prince et l’Humaniste

Sauf que les « Réseaux ouverts du nouveau monde » surveilleront les excès plus efficacement que les médias filtrés de l’ancien.

Je reviendrai plus tard sur l’ancien monde et la Basse Époque, 1980-2020 qui a suivi la Haute Époque des trente glorieuses.

Michel ROUGER

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *